Au cours d'une émission télévisée, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Communauté française, évoquant un retour à l'école en août, ponctuait une de ses interventions d'un " Les enseignants ne sont pas à l'abri ... " aussi lamentable que révélateur. ...

Au cours d'une émission télévisée, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Communauté française, évoquant un retour à l'école en août, ponctuait une de ses interventions d'un " Les enseignants ne sont pas à l'abri ... " aussi lamentable que révélateur. [...] Sait-il seulement que les enseignants (et particulièrement les jeunes, courageusement volontaires) se relaient depuis le début de la crise pour effectuer des garderies de 7 à 18 heures, parfois sans gel et sans masques fournis par l'autorité ? Sait-il seulement que ceux qu'il rêve de renvoyer au feu sous de fallacieux prétextes pédagogiques passent des dizaines d'heures à concevoir, scanner, envoyer des dossiers pédagogiques informatisés aux élèves, à rassurer et informer leurs parents, à fournir les correctifs détaillés, à participer à des vidéo- conférences ? [...] Qu'elle est culottée cette sentence, au coeur d'une crise sanitaire, qui pointe du doigt la négligence coupable des gouvernements successifs envers les services publics. [...] Qu'elle est maladroite, cette phrase, à un moment où, pour que le peuple se serre les coudes, il serait de bon ton que les responsables politiques s'abstiennent de jeter l'opprobre sur des catégories socio-professionnelles essentielles au bon fonctionnement de notre communauté.