Les habitants de Haren, ce petit village excentré de Bruxelles-Ville déjà aux prises avec un projet de mégaprison et, à présent, de mégamosquée ( Le Vif/L'Ex...

Les habitants de Haren, ce petit village excentré de Bruxelles-Ville déjà aux prises avec un projet de mégaprison et, à présent, de mégamosquée ( Le Vif/L'Express du 22 novembre), rue Vivier aux oies, n'ont pas apprécié la courbe rentrante les faisant passer pour des fumistes. Dans un dossier documenté, ils rappellent la participation du bourgmestre, Philippe Close (PS, photo), à une réunion privée de soutien à ce projet, en pleine période électorale (le 9 septembre dernier), en compagnie de l'échevin du logement, Mohamed Ouriaghli (PS). Or, rappellent les habitants, le bourgmestre devait savoir qu'un avis circonstancié de la cellule Plan du département de l'urbanisme du 6 décembre 2017 indiquait qu'un " équipement de grande envergure " n'était pas " approprié " à cet endroit.