De nombreuses femmes atteintes d'un cancer du sein bénéficient d'une thérapie hormonale, qui provoque une sorte de ménopause artificielle et s'oppose donc à une éventuelle grossesse. Elle e...

De nombreuses femmes atteintes d'un cancer du sein bénéficient d'une thérapie hormonale, qui provoque une sorte de ménopause artificielle et s'oppose donc à une éventuelle grossesse. Elle est souvent administrée durant 5 à 10 ans... Un temps précieux est perdu, alors que la fertilité décline. " Si vous êtes diagnostiquée à 35 ans alors que vous envisagiez d'avoir des enfants, vous devrez mettre ce projet en veilleuse durant plusieurs années, ce qui n'est pas forcément évident, commente le Pr Isabelle Demeestere (Hôpital Erasme, ULB). Certaines choisissent donc d'interrompre la thérapie hormonale parce qu'elles veulent tomber enceintes. Malheureusement, nous ne savons pas quelles conséquences peut avoir cette pause. Une vaste étude de suivi internationale est actuellement en cours pour déterminer si une interruption d'un an ou deux affecte le risque de rechute... et vous vous doutez que nous avons hâte d'en connaître les résultats! "