Peut-être avez-vous pris la résolution de manger plus sainement en 2018 ? Mais qu'entend-on en fait par manger sainement ? Les modes, régimes et conseils nutritionnels pleuvent de toutes parts. Faut-il acheter des super-aliments, éliminer le gluten ou le lait ? Nous avons consulté à ce sujet Veerle Huysmans, professeure de Diététique à la Thomas More Hogeschool Kempen : " Je donne cours de diététique depuis 17 ans et je constate en effet que la confusion ne fait que croître. Inter...

Peut-être avez-vous pris la résolution de manger plus sainement en 2018 ? Mais qu'entend-on en fait par manger sainement ? Les modes, régimes et conseils nutritionnels pleuvent de toutes parts. Faut-il acheter des super-aliments, éliminer le gluten ou le lait ? Nous avons consulté à ce sujet Veerle Huysmans, professeure de Diététique à la Thomas More Hogeschool Kempen : " Je donne cours de diététique depuis 17 ans et je constate en effet que la confusion ne fait que croître. Internet, pseudo-experts et articles de presse de toutes sortes sèment le trouble parmi les consommateurs. " Il en résulte que les diététiciens consacrent beaucoup de temps et d'énergie à rectifier des pseudo-théories et autres informations erronées. Il n'est pourtant pas difficile de manger sainement et les diététiciens dispensent surtout des conseils simples. Aucun aliment n'est interdit (sauf dans le cas de certaines maladies) et il n'existe pas d'aliments miracle. " Il convient avant tout de varier et de doser. Et de ne pas s'interdire un morceau de tarte, quelques chips, une tranche de salami, un verre de vin... avec modération. Nous nous efforçons de proposer une alimentation saine, faisable et abordable qui corresponde au mode alimentaire et aux besoins nutritionnels de chaque individu. Et c'est cela qui fait la force du diététicien. Nos conseils offrent la meilleure garantie tant en matière de prévention contre les maladies de civilisation (obésité, maladies cardiovasculaires, diabète de type 2) qu'en matière de carences et de troubles alimentaires. " Des messages difficiles à entendre pour certains... " Il n'y a pas de mal à manger une tartine de fromage ou un repas classique de pommes de terre, de légumes, de viande ou de poisson. Lorsque même des jeunes enfants refusent de manger certains aliments, sous l'influence d'un parent qui suit l'un ou l'autre régime à la mode, il y a de quoi s'inquiéter. " " Nous voulons lancer un appel aux médias, poursuit Veerle Huysmans. Donnez plus souvent la parole aux diététiciens. Ce sont de vrais spécialistes de l'alimentation. Leur profession est encore trop souvent sous-estimée et l'absence de remboursement général d'une consultation chez un diététicien reconnu reste une grosse lacune. Sans compter que les diététiciens sont généralement trop discrets. Je pense que nous devrions défendre notre métier et réagir davantage aux informations nutritionnelles inexactes. "