L'intestin dispose d'une solide couche de protection qui empêche les substances nocives et dangereux microbes de pénétrer dans l'organisme. L'indolo-carbazole, ...

L'intestin dispose d'une solide couche de protection qui empêche les substances nocives et dangereux microbes de pénétrer dans l'organisme. L'indolo-carbazole, une substance présente dans les choux, active l'élaboration de cette couche et contribue ainsi à une meilleure protection contre les affections chroniques inflammatoires, dont les maladies cardiovasculaires, mais aussi les maladies intestinales telles que la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. L'étude a été réalisée avec du brocoli, mais les choux de Bruxelles contiennent environ 3 fois plus d'indolo-carbazole. On retrouve cette substance aussi dans de nombreux légumes crucifères tels que le chou-fleur, le chou-rave, le cresson, le navet, le radis, la roquette, etc. Journal of Functional Foods. Octobre 2017 ; 37 : 685-698.J.E