Les bottines doivent suivre les babines

06/02/19 à 21:00 - Mise à jour à 13:47
Du Le Vif/L'Express du 07/02/19

Où il est question de #Youth4Climate, de Robert Charlebois et d'un vieux journaliste désargenté.

A l'instar des cimetières, les partis politiques regorgent de gens qui se croient indispensables. Même politiquement morts, ils ne lâchent rien. Inlassablement, ils rôdent entre les tombes électorales, espérant s'incarner une nouvelle fois en grand.e homme/femme d'Etat, aux élections à venir. A croire - finalement - que le programme politique est accessoire et que le pouvoir, c'est la chair plutôt que le mot (1). Les politiques le savent bien : ils s'arrogent le droit de critiquer ceux qui marchent, ceux qui sont encore si jeunes que le cimetière ne les concerne pas.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné