Ah ce Jules César, quel visionnaire ! En effet, le Belge est brave. Dimanche 2 décembre, 65 000 manifestants étaient dans les rues de Bruxelles pour faire comprendre...

Ah ce Jules César, quel visionnaire ! En effet, le Belge est brave. Dimanche 2 décembre, 65 000 manifestants étaient dans les rues de Bruxelles pour faire comprendre que le climat est une priorité. Lundi 3, Charles Michel ne se déplace pas pour la COP24. Il a visiblement d'autres priorités. C'est Marie-Christine Marghem qui s'y rend, en affrétant spécialement un avion militaire, brûlant en CO2 l'équivalent de 110 000 kilomètres en voiture. Mais elle a une autre priorité : être de retour pour prêter serment en tant que conseillère communale. Concernant la COP24, notre représentante rejette deux directives européennes qui visent à réduire l'augmentation de température. Désolé si l'image est crue, mais cela ressemble quand même à un doigt d'honneur que le monde politique vient d'adresser à 65 000 manifestants. [...]