Avec le temps, les passions se sont apaisées. Sans éluder la dimension polémique et tragique du règne de Léopold III, des ouvrages, des documentaires et des émissions de télévision font redécouvrir l'homme derrière le roi et sa légende. On exhume des films d'archives inédits sur la vie à Laeken pendant l'Occupation et dans les années 1950. On publie des albums souvenirs qui apportent un nouvel éclairage sur le souverain détrôné et sa seconde épouse, la princesse Lilian, mal aimée des Belges. Un retour en grâce du couple maudit se dessine-t-il, alors que des bruits font état, ces temps-ci, d'une possible abdication d'Albert II, fils cadet de Léopold et Astrid ?
...

Avec le temps, les passions se sont apaisées. Sans éluder la dimension polémique et tragique du règne de Léopold III, des ouvrages, des documentaires et des émissions de télévision font redécouvrir l'homme derrière le roi et sa légende. On exhume des films d'archives inédits sur la vie à Laeken pendant l'Occupation et dans les années 1950. On publie des albums souvenirs qui apportent un nouvel éclairage sur le souverain détrôné et sa seconde épouse, la princesse Lilian, mal aimée des Belges. Un retour en grâce du couple maudit se dessine-t-il, alors que des bruits font état, ces temps-ci, d'une possible abdication d'Albert II, fils cadet de Léopold et Astrid ? Dans quelques mois, le 25 septembre 2013, cela fera trente ans qu'est décédé Léopold III, le 4e roi des Belges et le seul à avoir abdiqué à ce jour. Une littérature abondante a fait revivre et a tenté d'expliquer les heures critiques du règne : la mort de la reine Astrid, la politique d'indépendance, l'invasion nazie, la rupture du roi avec ses ministres, la capitulation et l'accusation de trahison lancée par Paris et Londres, la rencontre de Léopold avec Hitler à Berchtesgaden, les quatre années de captivité à Laeken, le remariage du roi prisonnier, la déportation de la famille royale en 1944, la question royale qui a déchiré le pays pendant sept ans. En 2001, année du centenaire du roi déchu, est sorti, à l'initiative de Lilian, Pour l'Histoire, livre posthume dans lequel Léopold III donne sa propre version des faits. Un best-seller sans précédent de l'édition belge - 100 000 exemplaires vendus en quatre réimpressions - et une couverture médiatique exceptionnelle. Quelques mois plus tard, la fille cadette du roi et de la princesse Lilian, Esmeralda de Belgique, signe un portrait intime du roi, présenté comme un homme serein, qui a surmonté les drames de sa vie. Cet album souvenir, illustré de photos prises par Léopold, connaît lui aussi un vif succès. D'autres suivront. Puis, l'an dernier, Lilian a droit, à son tour, à son livre-album (Lilian, une princesse entre ombre et lumière, éditions Racine), fruit d'une collaboration entre la princesse Esmeralda et le chroniqueur royal Patrick Weber. Ces ouvrages ont eu leurs prolongements télé : en février 2011, la RTBF programme une soirée spéciale sur Léopold III et, en septembre 2012, une émission est consacrée à Lilian de Réthy. Puis, en novembre dernier, la chaîne diffuse des images tournées dans l'intimité du roi, de Lilian et des enfants royaux. Une sorte de Home Video composée de séquences conservées à l'Institut des Sciences naturelles de Belgique. L'auteur des documentaires, Nicolas Delvaulx, a bénéficié de l'appui de la princesse Esmeralda et a eu accès à certaines archives privées inédites. " Avec autour de 20 % d'audience, nous avons atteint chaque fois des résultats record pour des documentaires ", relève le réalisateur, qui ne cache pas sa fascination pour le couple le plus controversé de l'Histoire contemporaine de la Belgique. " Plus de soixante ans après la question royale, nous avons le recul nécessaire pour replonger dans le roman noir de notre monarchie. J'ai voulu, sans verser dans l'hagiographie, explorer la fonction royale de l'intérieur. L'époque troublée de Léopold III ne fait-elle pas écho à la nôtre ? Je songe à la tentation d'un pouvoir fort, avant-guerre, alors que les gouvernements apparaissaient dépassés par les événements. " De son côté, l'historien Olivier Defrance, auteur de plusieurs ouvrages sur les princes du clan Saxe-Cobourg, entreprend une recherche de longue haleine sur la princesse Lilian. Objectif : sortir, dans deux ans, la première biographie exhaustive consacrée à cette femme au sombre destin. " Ce sera, bien sûr, une enquête à charge et à décharge ", insiste Defrance, qui ne cache pas que c'est la princesse Esmeralda qui lui a proposé le projet. " Je lui ai dit que je tenais à garder toute ma liberté d'historien. Elle m'a répondu : ''C'est comme cela que je l'entends.'' " Le chercheur a commencé à rassembler la documentation et prévoit de rencontrer des témoins. " C'est lui qui décidera qui il souhaite consulter, précise la princesse. Je me contenterai de lui faciliter les contacts. " Une étape de plus vers la réhabilitation ? " N'ayons pas peur du passé, répond Esmeralda. Il est temps d'aborder la vie de mes parents de façon distanciée, avec la rigueur historique. " OLIVIER ROGEAU