O.R.
...

O.R.Outre ses contacts réguliers avec le Premier ministre, les présidents de parti... le roi entretient un réseau politique informel. Jacques van Ypersele, son chef de cabinet, en est la cheville ouvrière indispensable. Contacts téléphoniques et conciliabules lors de réceptions officielles ou d'événements comme le défilé du 21-Juillet permettent au souverain de prendre l'avis de personnalités influentes et fiables et de faire passer des messages. D'anciens Premiers ministres sont ainsi consultés, mais aussi des hommes politiques (en général proches de la monarchie), ou encore des diplomates de haut rang... Ils peuvent notamment servir d'intermédiaires entre le Palais et la nouvelle génération politique, celle d'un Wouter Beke (président faisant fonction du CD&V), par exemple. Parfois cité comme le successeur potentiel de van Ypersele à la tête du cabinet du roi, Frans van Daele (CD&V) est un poids lourd de la diplomatie belge. Ex-ambassadeur à Washington, auprès de l'Union européenne et de l'Otan, il a été brièvement chef de cabinet d'Yves Leterme aux Affaires étrangères, avant de rejoindre le cabinet de Herman Van Rompuy, président du Conseil européen. Autre pilier des Affaires étrangères, Jan Grauls (CD&V) est un ancien conseiller diplomatique du roi. Il est resté proche du Palais, mais son poste actuel de représentant permanent à l'ONU (New York) l'a un peu éloigné des affaires belgo-belges. Tous ces anciens Premiers ministres sociaux-chrétiens flamands ont fait ou font encore partie du réseau royal. Martens s'est vu confier deux médiations, fin 2008 et fin 2009. Dehaene, lui, s'est un peu " brûlé " en avril dernier, au terme de sa médiation royale. Appelé à proposer des solutions équilibrées pour régler le dossier BHV, le député européen a jeté l'éponge et a quitté son poste par la petite porte. Il est par ailleurs membre du conseil d'administration de la Fondation Roi Baudouin. A cette liste non exhaustive de " relais " politiques du Palais s'ajoutent quelques figures marquantes du monde des affaires (le comte Georges Jacobs, le baron Paul Buysse, le baron Jean van Gysel...). O.R.