Le paracétamol (ou acétominophène) est un analgésique sûr lorsqu'il est bien pris, mais consommé en trop grandes quantités, il peut gravement endommager le foie. Cette surconsommation signifie que le médicament a été pris sur une trop longue période ou...

Le paracétamol (ou acétominophène) est un analgésique sûr lorsqu'il est bien pris, mais consommé en trop grandes quantités, il peut gravement endommager le foie. Cette surconsommation signifie que le médicament a été pris sur une trop longue période ou à des doses trop élevées. Par exemple, prendre 10 grammes en une journée peut entraîner une insuffisance hépatique aiguë. Pour un adulte normalement constitué, la dose quotidienne maximale est de 3 à 4 g, selon le poids corporel et l'âge, à raison de 3 ou 4 fois un gramme et avec un intervalle de 4 heures entre chaque prise. Les premiers symptômes de surdosage sont les troubles gastro-intestinaux, tels que nausées et vomissements, une transpiration excessive et une pâleur. Ensuite, des saignements gastro-intestinaux, un ictère et un choc peuvent survenir. Comme le surdosage peut être rapide si le paracétamol est pris plusieurs fois par jour, le pharmacien inscrit souvent la dose maximale sur la boîte. Mais dans les pays où le paracétamol est disponible dans des grandes surfaces, comme aux Pays-Bas, ce n'est pas le cas et l'intoxication au paracétamol est de plus en plus courante. Au point que ces antalgiques devraient bientôt n'être plus vendus qu'en pharmacie, comme c'est le cas en Belgique.