Quelle est l'attitude de la population allemande face au nazisme au cours de la période de 1933 à 1945 ? Comment expliquer qu'elle garde son soutien à Hitler et à ses idées, et qu'elle l'augmente encore, malgré la terreur et les horreurs commises, les poursuites et la destruction ? Le nazisme est-il à cet égard une forme de totalitarisme ? Dans l'histoire, cette question est liée à la théorie du Sonderweg. Celle-ci affirme que depuis le XIXe siècle, l'Allemagne poursuit sa propre voie vers la démocratie, une voie différente des autres nations. L'absence d'une bourgeoisie libérale investie d'un pouvoir politique - la bourgeoisie acquiert un pouvoir économique, mais sur le plan politique, le pouvoir demeure entre les mains des princes et de la noblesse - explique pourquoi la jeune démocratie de la république de Weimar perd pied et comment les nazis peuvent s'emparer du pouvoir.
...