La direction du Domaine de Taintignies, une institution qui, à Rumes, accueille quelque 80 adultes porteurs de handicap, sera prochainement entendue par l'Agence wallonne de la santé (Aviq). Depuis décembre 2018, l'Aviq a en effet été saisie de...

La direction du Domaine de Taintignies, une institution qui, à Rumes, accueille quelque 80 adultes porteurs de handicap, sera prochainement entendue par l'Agence wallonne de la santé (Aviq). Depuis décembre 2018, l'Aviq a en effet été saisie de plaintes de la part du personnel et des syndicats, auxquelles elle a donné suite en menant l'enquête sur place. Plusieurs audits, portant sur la gestion opérationnelle et financière du domaine, ont révélé de graves manquements au point d'inciter l'administration à proposer son retrait d'agrément. Le nouveau directeur de l'institution, en place depuis janvier dernier, assure que tout a été fait depuis lors pour remédier aux problèmes pointés. D'ultimes inspections de l'Aviq ont eu lieu cet été, après la période de confinement. Le rapport de ces visites, qualifié d'" interpellant " par le cabinet de tutelle, a été transmis à la ministre Christie Morreale, le 16 septembre. La procédure contradictoire prévoyant d'entendre une nouvelle fois les arguments de la direction - ce qui devrait être fait dans les prochains jours -, la ministre ne tranchera définitivement que dans quelques semaines. Le domaine abrite actuellement 75 résidents, tous de nationalité française.