Incolore, inodore, insipide et extrêmement inflammable, le CO est impossible à identifier sans un appareil de mesure spécifique. Ce qui pose problème lors d'une intoxication...
...

Incolore, inodore, insipide et extrêmement inflammable, le CO est impossible à identifier sans un appareil de mesure spécifique. Ce qui pose problème lors d'une intoxication... Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz produit dans le cadre d'une combustion incomplète. On peut le retrouver par exemple dans les émanations d'un chauffe-eau ou appareil de chauffage au gaz utilisé dans une pièce mal ventilée, dans les fumées d'incendie ou industrielles et même dans les gaz d'échappement des voitures. La gravité de l'intoxication au CO et l'évolution des symptômes dépendront de la quantité de gaz présente dans le local et du temps qu'y a passé la victime. Bien souvent, on ne pourra conclure à une intoxication au monoxyde de carbone que par déduction, sur base des circonstances dans lesquelles la victime a été retrouvée. Maux de tête, vertiges, apathie, fatigue, nausées et vomissements sont autant de symptômes caractéristiques ; si l'exposition se prolonge, elle peut déboucher sur une perte de connaissance puis sur un coma, voire sur le décès. Malgré l'étouffement, la victime présentera souvent un teint rosé. N'approchez la victime que si vous êtes certain de pouvoir le faire sans danger. Dans le cas contraire, attendez l'arrivée des secours. Ne prenez aucun risque ! Commencez par ouvrir portes et fenêtres depuis l'extérieur si possible. Coupez la source de CO supposée si possible. Évacuez la victime vers un endroit sûr. Vérifiez l'état de conscience de la victime. Ouvrez les voies respiratoires et contrôlez la respiration. Si la personne est inconsciente mais respire normalement, installez-la en position latérale de sécurité. Si la personne est inconsciente et ne respire pas normalement, procédez à sa réanimation. Alertez toujours les services de secours en formant le 112. Si la victime est consciente, aidez-la à s'installer dans une position confortable. N'utilisez que des appareils de chauffage sûrs, installés et entretenus par un spécialiste. N'utilisez jamais un appareil de chauffage à flamme sans le connecter à une cheminée. Veillez à aérer suffisamment votre habitation, en particulier la salle de bain si elle est équipée d'un chauffe-eau au gaz (grille d'aération dans la porte, fenêtre entrebâillée...). Veillez à ce que votre cheminée fonctionne correctement et faites-la régulièrement entretenir par un professionnel. Un appareil au gaz qui fonctionne normalement a une flamme bleue ; si elle vire au jaune-orangé ou semble anormalement grande, c'est signe de danger. Consultez un spécialiste sans tarder ! Ne laissez jamais tourner le moteur de votre voiture dans un espace confiné (p.ex. garage). Apprendre à administrer les premiers secours n'est pas difficile. Vous pouvez suivre une formation à la Croix Rouge. Pour de plus amples informations, surfez sur http://www.croix-rouge.be M.C