Il a franchi brièvement le seuil historique des 11 000 dollars, avant d'entrer dans une zone de turbulences. En un an, la valeur du bitcoin a été multipliée par 10. Problème : le fonctionnement de cette monna...

Il a franchi brièvement le seuil historique des 11 000 dollars, avant d'entrer dans une zone de turbulences. En un an, la valeur du bitcoin a été multipliée par 10. Problème : le fonctionnement de cette monnaie virtuelle est extrêmement énergivore. En effet, chaque transaction fait l'objet d'un processus de vérification, appelé " minage ". Il s'agit de calculs effectués par des ordinateurs dont les propriétaires sont eux-mêmes rémunérés en argent virtuel. " Miner " des bitcoins est donc devenu une activité lucrative et de plus en plus prisée. De véritables " fermes de minage " ont été développées, pouvant rassembler jusqu'à 25 000 ordinateurs tournant à plein régime. Consommant donc énormément d'électricité. Fondateur du site Digiconomist, Alex de Vries est un de ceux qui alertent sur ce " coût caché " du marché du bitcoin. Il estime que chaque nouvelle transaction (il y en a environ 300 000 par jour) nécessite 275 kilowattheures. Soit l'équivalent de la consommation en électricité d'un ménage français pendant deux semaines.