Le 5e Forum international de la météo se tient du 3 au 9 novembre à l'Atomium, à Bruxelles. Au programme : un colloque qui réunira des experts du climat et 80 présentateurs météo du monde entier. En outre, le public pourra participer à des animations, des jeux interactifs, des ateliers avec les chercheurs... Louise Bourgoin, rendue célèbre par son rôle de Miss Météo sur Canal +, a fait l'unanimité dans le film d'Anne Fontaine, La Fille de Monaco. Est-elle un cas exceptionnel ? Quatre visages bien connus des téléspectateurs témoignent.
...

Le 5e Forum international de la météo se tient du 3 au 9 novembre à l'Atomium, à Bruxelles. Au programme : un colloque qui réunira des experts du climat et 80 présentateurs météo du monde entier. En outre, le public pourra participer à des animations, des jeux interactifs, des ateliers avec les chercheurs... Louise Bourgoin, rendue célèbre par son rôle de Miss Météo sur Canal +, a fait l'unanimité dans le film d'Anne Fontaine, La Fille de Monaco. Est-elle un cas exceptionnel ? Quatre visages bien connus des téléspectateurs témoignent.A la RTBF, quand on vous engage à la présentation de la météo, on vous prévient tout de suite que c'est pour y rester. Ceux qui voient la météo comme un tremplin en vue de décrocher un jour une grande émission savent à quoi s'en tenir. " Formé à la météorologie grâce à sa passion pour la voile, Jean-Charles Beaubois présente les prévisions météo sur la chaîne publique depuis huit ans. Souvent interpellé quand il fait ses courses, le présentateur vit plutôt bien cette notoriété. " On me demande en général le temps qu'il fera le lendemain. Si la pluie est annoncée, j'apparais comme un porteur de mauvaises nouvelles. S'il fait beau, on vient me serrer la main et me féliciter. Les prévisions pour la Belgique sont risquées, car le pays est petit et une erreur de 50 km change tout. Ma journée ne se réduit pas aux deux minutes de présentation des prévisions, partie la moins intéressante de mon travail. Je sors souvent de ce carcan en donnant des conférences dans les entreprises et les écoles. "Les téléspectateurs sont persuadés que je travaille deux minutes par jour et se demandent ce que je fais le reste du temps ", confie Valérie Alexandre, présentatrice météo depuis onze ans. En service les petits matins et les week-ends, la jeune femme rejoint les locaux de France 2 vers 5 h 30 et passe à l'antenne à 7 h 15, après le briefing quotidien de Météo France. " Cela peut paraître désuet, mais je fabrique moi-même les cartes des prévisions. " Le site meteo.france2. fr présente les spécialistes météo de la chaîne comme des " animateurs ", mais la blonde revendique son statut de journaliste. " Si je me contentais de la météo, j'aurais l'impression de végéter dans un placard doré, mais j'ai toujours travaillé aussi pour des émissions sportives. "Vous faites partie de la famille " est la phrase qu'elle entend le plus souvent dans la bouche de ceux qui la reconnaissent dans la rue. Alors, quand on lui demande si la présentation de la météo est un placard doré, Evelyne Dhéliat s'insurge. " J'ai la chance de participer au programme le plus fédérateur, qui touche tous les âges, toutes les classes sociales, toutes les régions. Je ne vais pas me plaindre ! " Responsable du service météo de TF1 depuis 1992, elle fait la pluie et le beau temps sur l'Hexagone. " Je suis tombée dans la marmite un peu par hasard, sans rien connaître à la météorologie, avoue-t-elle. Il y avait une place disponible et j'adorais depuis toujours la géographie et les cartes. " Seize ans plus tard, le climat de la planète a changé, mais elle est toujours la même. Je ne voudrais arrêter les prévisions pour rien au monde ", s'exclame Sabrina Jacobs, la miss météo de RTL, titulaire du poste depuis dix ans. " En décembre 1998, j'ai accepté ce que l'on me proposait. Et je me suis prise au jeu. J'ai la chance de ne pas faire que cela. J'ai toujours mêlé info et animation, télé et radio. Le direct est une merveilleuse école. " La météo lui a-t-elle servi de tremplin ? " J'ai dépassé le stade où l'on cherche à se faire un nom ", répond la plus populaire des présentatrices météo belges. l (1) Infos : www.smf.asso.fr et www.atomium.be Lisez la version intégrale de ces rencontres sur Olivier Rogeau