Deuxième fournisseur d'accès Internet en Belgique, Tiscali inaugure le principe du collecting model prôné par Rik Daems, ministre des Télécommunications, qui voit dans ce concept l'incitant nécessaire à l'adoption massive du Net dans notre pays. Concrètement, le collecting model consiste à acheminer les communications téléphoniques destinées à un ISP en passant par un opérateur alternatif (OLO - Other License Operator) qui récupère (collecte) les appels sur le rés...

Deuxième fournisseur d'accès Internet en Belgique, Tiscali inaugure le principe du collecting model prôné par Rik Daems, ministre des Télécommunications, qui voit dans ce concept l'incitant nécessaire à l'adoption massive du Net dans notre pays. Concrètement, le collecting model consiste à acheminer les communications téléphoniques destinées à un ISP en passant par un opérateur alternatif (OLO - Other License Operator) qui récupère (collecte) les appels sur le réseau Belgacom pour les diriger vers l'ISP via son propre réseau de fibres optiques. Résultat, le coût de l'appel n'apparaît plus sur la facture de Belgacom, mais bien sur celle de l'ISP (en l'occurrence Tiscali), qui pourra, en fonction des accords passés avec l'opérateur alternatif, fixer son tarif de navigation à des prix inférieurs à ceux de l'opérateur historique.Dans le cas de Tiscali, "selon que l'on surfe dans ou en dehors des heures de pointe, le collecting permet aux utilisateurs d'économiser jusqu'à 25 %", précises Yves Monsel, General Manager de Tiscali Belgique. En dehors des 2 francs facturés chaque fois qu'une connexion est établie, le coût de la communication se répartit comme suit : 85 francs l'heure durant les périodes de pointe (entre 8 et 18 heures, du lundi au vendredi) et 30 francs (les cinq premières heures étant facturées 35 francs) pendant les plages creuses. En plus de ces réductions, Tiscali a également adapté les heures creuses en mai et juin, en facturant 28 francs l'heure de surf le dimanche matin (de 9 à 13 heures) et 35 francs le mercredi après-midi (de 14 à 18 heures) lorsque l'utilisateur a surfé six heures dans d'autres créneaux horaires. Pour rappel, les heures de pointe et creuses sont facturées respectivement 100 et 40 francs chez Belgacom. Du côté de chez TimeSpot, une entité de l'ISP OneWeb, on joue la carte de la publicité en proposant une offre via un numéro 0800. Après le téléchargement d'un plug-in, le navigateur de l'utilisateur se décalera vers le haut pour laisser apparaître dans le bas de l'écran une fenêtre qui diffusera un petit spot publicitaire. Chaque film visualisé donne droit à des minutes de connexion gratuites que l'on peut accumuler afin de surfer à moindres frais. Comme on le voit, que ce soit par le modèle collecting, qui devrait se généraliser d'ici à la fin de l'été, ou la publicité, on tente de nous rendre le Net un peu moins coûteux; à l'inverse de la dernière "baisse" des tarifs de Belgacom, qui a eu pour seul résultat de propulser la Belgique parmi les pays les plus chers en matière d'appels téléphoniques locaux. Informations: www.tiscalinet.be, www.timespot.net. Vincent Genot