Certaines activités de l'Armée ne nécessitant pas d'expérience militaire (nettoyage domestique, entretien de matériel, etc.) ont été externalisées. D'autres vont l'être, graduellement (Horeca, entretien de...

Certaines activités de l'Armée ne nécessitant pas d'expérience militaire (nettoyage domestique, entretien de matériel, etc.) ont été externalisées. D'autres vont l'être, graduellement (Horeca, entretien de l'infrastructure, stockage de matériel, vêtements et équipement). "Mais le matériel qui doit être immédiatement disponible pour les opérations sera toujours géré par la Défense", insiste la ministre, Ludivine Dedonder (PS), en réponse à plusieurs députés qui s'interrogeaient sur le partenariat récemment noué avec une entreprise de logistique pour la gestion d'un entrepôt, à Beringen, dans le Limbourg. Le coût du contrat conclu pour douze ans (avec évaluation annuelle) s'élève à 161 millions d'euros, ce qui représenterait une économie de plus de 15%. Le projet devrait être complètement opérationnel dans le courant du premier semestre de 2022. Un "Fitbus" devrait par ailleurs être prêt dès avril ou mai 2021, pour relier les différents quartiers, de sorte que chaque militaire puisse y essayer ses vêtements...