Ils n'en veulent pas. Vingt-et-un scientifiques refusent l'une des plus hautes distinctions de leur pays, le Brésil, à savoir l'Ordre national du mérite scientifique, créé en 1922 pour récompenser les auteurs des plus importantes contribut...

Ils n'en veulent pas. Vingt-et-un scientifiques refusent l'une des plus hautes distinctions de leur pays, le Brésil, à savoir l'Ordre national du mérite scientifique, créé en 1922 pour récompenser les auteurs des plus importantes contributions à la science et à la technologie. Recevoir cette médaille est donc un honneur. Pourtant, ces scientifiques l'ont refusée. Ils protestent contre le choix du président, Jair Bolsonaro, d'avoir sabré dans la liste des récipiendaires de cette distinction. Le président d'extrême droite en a effectivement retiré deux éminents lauréats, dont les travaux semblent lui déplaire. L'un a réalisé l'une des premières études sur l'inefficacité de la chloroquine contre la Covid, longtemps préconisée par le chef de l'Etat pour traiter la maladie. L'autre a été viré de la tête du département chargé de lutter contre le VIH du ministère de la Santé, lorsque Bolsonaro est devenu président, en 2019. "C'est une nouvelle démonstration claire de la persécution des scientifiques", ont écrit, dans une lettre ouverte, les chercheurs, qui concluent à "une stratégie d'attaque systématique de la science et la technologie" de la part de l'actuel gouvernement brésilien.