Plus haut que les toits et les clochers. Plus haut encore que le sommet des collines et des monuments. Mais plus bas que les nuages. C'est à quelques dizaines de mètres de hauteur, à partir d'un cerf-volant spécialement équipé pour accueillir un appareil photo et une installation vidéo, que Michel Clinckemaille a pris les clichés qui illustrent l'ouvrage paru, ces jours-ci, à la Renaissance du Livre La Belgique vue du ciel: un regard in...

Plus haut que les toits et les clochers. Plus haut encore que le sommet des collines et des monuments. Mais plus bas que les nuages. C'est à quelques dizaines de mètres de hauteur, à partir d'un cerf-volant spécialement équipé pour accueillir un appareil photo et une installation vidéo, que Michel Clinckemaille a pris les clichés qui illustrent l'ouvrage paru, ces jours-ci, à la Renaissance du Livre La Belgique vue du ciel: un regard inédit sur le patrimoine majeur. Spécialisé dans la photographie industrielle, l'auteur est un familier des toitures et des cheminées d'usine. Mais, passionné par les cerfs-volants acrobatiques, il a aussi choisi de faire de l'aérophotographie sa profession, démarche rare - sinon unique - en Belgique. Pendant quatre mois, de juin à septembre 2001, il a parcouru 14 000 kilomètres aux quatre coins du pays, à la recherche de prises de vue originales pour capter son riche patrimoine bâti ou naturel. L'initiative était assurément téméraire, dans des contrées où se succèdent trop souvent averses et ciels nuageux et... où l'obtention d'une autorisation de survol s'assimile parfois à un véritable parcours du combattant. Et pourtant, le résultat est là. Près de 100 sites exceptionnels, que l'on croyait immortalisés sous toutes les coutures, se révèlent ici sous de nouvelles apparences. Saisi à cette hauteur, le Zwin se transforme en un petit bout d'île Galapagos. Nos parcs et nos châteaux paraissent enrichis d'une nouvelle géométrie, comme s'ils avaient été conçus, depuis toujours, pour le regard indiscret des oiseaux. La force écrasante de nos monuments les plus célèbres se montre tout à coup plus fragile. Certains y perdent de leur superbe et n'en apparaissent que plus nus. D'autres, au contraire, y gagnent en noblesse et en grandeur. Effleurant les fresques de nos cathédrales, s'insinuant sous les voûtes de l'abbaye de Villers-la-Ville ou violant l'intimité des serres royales de Laeken, le cerf-volant de Michel Clinckemaille laisse entrevoir de nouveaux reliefs, des formes insoupçonnées et des contrastes imperceptibles à l'oeil terrestre. En primeur, Le Vif/L'Express vous offre cette plongée inédite entre ciel et terre.La Belgique vue du ciel: un regard inédit sur le patrimoine majeur. La Renaissance du Livre, 224 pages, 300 photographies.Philippe Lamotte