Le numéro deux de la police fédérale, André Desenfants, s'est donc retiré de ses fonctions, le temps de l'enquête ouverte sur la mort, en 2018, d'un passager malmené par la police à l'aéroport de Charleroi. En avril 2020,...

Le numéro deux de la police fédérale, André Desenfants, s'est donc retiré de ses fonctions, le temps de l'enquête ouverte sur la mort, en 2018, d'un passager malmené par la police à l'aéroport de Charleroi. En avril 2020, la députée Jessica Soors (Ecolo-Groen), s'appuyant sur le dernier rapport (janvier 2020) du Groupe d'Etats contre la corruption du Conseil de l'Europe (Greco), dénonçait, entre autres, le manque d'effectifs au sein du service Intégrité du commissaire général, l'absence de contrôle d'intégrité au cours de la carrière, le sous-effectif du département en charge des questions disciplinaires et le traitement incomplet des plaintes. Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V), avait alors plaidé le renforcement imminent du service Intégrité et la reprise de la commission déontologique. Quant aux plaintes reçues, l'arriéré de traitement aurait été résorbé, fin 2019. Dans son dernier rapport annuel, l'Inspection générale de la police aurait même constaté " une amélioration remarquable ". La famille du passager avait déposé plainte contre X, quelques jours après les faits...