L'administration travaillant pour le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), n'achète plus, assure ce dernier, de véhicules diesel mais dispos...

L'administration travaillant pour le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), n'achète plus, assure ce dernier, de véhicules diesel mais dispose encore de 102 véhicules équipés de ce type de moteur. Pour 14 véhicules hybrides à essence, 2 véhicules CNG (gaz naturel) et 14 véhicules à essence. Le ministre assure que son administration respecte les instructions de la circulaire 307sexies, à savoir : au moins 10 % des véhicules achetés alternatifs (hybrides, électriques ou CNG), et au moins 15 % dotés d'un écoscore de minimum 75. Et, " pour des raisons écologiques ", quand il s'agit d'emprunter un véhicule, les fonctionnaires utilisent prioritairement ceux à moteur essence ou hybride, ceci pour une distance inférieure à 40 kilomètres.