Paradoxalement, dans ce pays où les polémiques communautaires prennent tant de place, rares sont les parlementaires à se passionner pour les enjeux institutionnels. Jean-Crucke, député wallon MR et bourgmestre de Frasnes-lez-Anvaing, est l'une de ces exceptions. Peut-être une réminiscence de son histoire personnelle. Jusqu'à l'âge de 20 ans, il a vécu à Renaix, une commune à facilités de Flandre orientale. Il a étudié le droit européen à l'université de Gand, puis a été avocat au barreau d'Audenarde. C'est Jean Gol, gourou du libéralisme dans les années 1980, qui l'a amené en Wallonie. Et c'est aussi Gol qui l'a converti au libre marché. Car on ne le dirait pas, mais avant de devenir l'un des leaders du MR les plus marqués à droite, Jean-Luc Crucke a milité chez les anarchistes d'Alternative libertaire. Il en a gardé une passion pour la liberté et un côté franc-tireur. " Je préfère être seul et marcher droit que de travers dans un groupe ", dit-il.
...