La candidature de l'ultraconservateur Ebrahim Raisi (photo), principal challenger du sortant Hassan ...

La candidature de l'ultraconservateur Ebrahim Raisi (photo), principal challenger du sortant Hassan Rohani lors du scrutin présidentiel du 19 mai, sort de l'oubli l'un des épisodes les plus tragiques de l'histoire de la République islamique : la liquidation, à l'été 1988, de plusieurs milliers de prisonniers politiques. Proche du Guide suprême Ali Khamenei, Raisi siégeait alors en qualité de procureur adjoint de Téhéran au sein d'une équipe de magistrats surnommée le " comité de la mort ". V. H.