Jusqu'à ce jour, les téléspectateurs pouvaient encore se préserver de la pollution visuelle, sonore et intellectuelle que constitue la publicité en visionnant les émissions avec un décalage dans le temps, soit en les enregistrant soit en...

Jusqu'à ce jour, les téléspectateurs pouvaient encore se préserver de la pollution visuelle, sonore et intellectuelle que constitue la publicité en visionnant les émissions avec un décalage dans le temps, soit en les enregistrant soit en activant le mode "replay". Cela leur permettait de zapper ces messages le plus souvent idiots et toujours envahissants et répétitifs, et ayant pour but de pousser le consommateur à acheter et faire toujours plus de choses dont beaucoup vont diamétralement à l'encontre des objectifs de préservation de la planète. Or, tous les opérateurs de télévision digitale (Telenet, Proximus, etc.) viennent de s'entendre pour mettre en oeuvre à très bref délai un stratagème qui, d'une part, obligera le téléspectateur à subir une minute de pub au début du visionnage de tout enregistrement et, d'autre part, l'empêchera de "sauter" les pubs dans les programmes regardés en "replay". De quoi stopper, selon ces opérateurs, les pertes d'audience publicitaire. Ainsi donc, les innombrables téléspectateurs allergiques à la pub n'auront désormais plus d'autre choix que de couper le son, regarder le plafond et attendre que le mauvais moment soit passé. [...]