Non seulement l'exercice physique abaisse le risque de complications de la grossesse et d'accouchement prématuré chez la femme enceinte, ...

Non seulement l'exercice physique abaisse le risque de complications de la grossesse et d'accouchement prématuré chez la femme enceinte, mais il a aussi un effet bénéfique sur la santé ultérieure du bébé. Il permettrait en particulier de limiter la transmission de maladies métaboliques d'un parent obèse (père ou mère) à l'enfant. Les futures mamans qui font régulièrement de l'exercice abaissent donc le risque que leur bébé développe un diabète ou d'autres troubles métaboliques à l'âge adulte.