La saga de l'été concernant la découverte de Fipronil dans des oeufs aura-t-elle vécu avec la rentrée ? " La Belgique est en sortie de crise ", déclarait Denis Ducarme, le ministre fédéral de l'Agriculture, dès le 17 août....

La saga de l'été concernant la découverte de Fipronil dans des oeufs aura-t-elle vécu avec la rentrée ? " La Belgique est en sortie de crise ", déclarait Denis Ducarme, le ministre fédéral de l'Agriculture, dès le 17 août. " Il n'y a pas eu de menace tangible pour la santé ", complétait Herman Diricks, patron de l'Agence pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Au MR, on n'a pas de mots assez durs pour fustiger l'attitude du PS et d'Ecolo qui n'ont cessé de nourrir la polémique. " Ce secteur est géré par des gens compétents ! Nous n'avons pas attendu Nollet (Ecolo) et Delizée (PS) pour nous préoccuper de sécurité alimentaire... Ce sont des irresponsables qui jouent avec les peurs des gens. Ce truc a fait le tour du monde, en donnant une nouvelle fois une image désastreuse de la Belgique. Or, nous avons été les premiers à détecter l'insecticide, ce qui prouve que notre système d'autocontrôle fonctionne bien. " Game over ? Pas sûr. L'opposition, elle, continue à taper sur le clou et réclame la publication de la liste de tous les produits dérivés potentiellement contaminés par le Fipronil. O. M.