Si les banques, au service du pouvoir politique et réciproquement, arrivent à leurs fins, à s...

Si les banques, au service du pouvoir politique et réciproquement, arrivent à leurs fins, à savoir la suppression des distributeurs de cash, il n'y aura plus d'argent liquide, le travail " au noir " disparaîtra, le ministre des Finances boira du petit lait car tout sera sous contrôle. Cette dictature est en marche : seule la date de son avènement nous est inconnue et il est inutile de jouer les vierges effarouchées : un jour, le cash ne sera plus qu'un souvenir.