L'entrée de Joséphine Baker au Panthéon a été l'occasion d'évoquer notamment son engagement pour l'égalité et la fraternité de tous les êtres humains, quelle que soi...

L'entrée de Joséphine Baker au Panthéon a été l'occasion d'évoquer notamment son engagement pour l'égalité et la fraternité de tous les êtres humains, quelle que soit la couleur de leur peau. Cette cérémonie était empreinte de dignité et de grandeur jusqu'au moment où les paroles de la Marseillaise, "Qu'un sang impur abreuve nos sillons", ont résonné de manière indécente comme la négation de tout ce qui avait précédé. La France, berceau des Lumières et des droits humains, est le seul pays dont l'hymne national comporte un appel au meurtre. Les paroles, composées par Rouget de Lisle en 1792, portaient d'ailleurs pour titre Chant de guerre pour l'armée du Rhin. Mais nous sommes en 2021 et ce texte gagnerait à être actualisé, sinon il ne resterait plus à espérer que ceux qui le chantent ne pensent pas ce qu'ils disent!