Depuis l'année de revenus 2007, vous bénéficiez déjà d'une réduction d'impôts lorsque vous sécurisez votre habitation contre le vol et/ou l'incendie. Cette réduction d'impôts est égale à 50 % des dépenses consenties pour la sécurisation de votre logement, avec un maximum par habitation et par an. Pour l'année de revenus 2009, ce plafond est fixé à 690 euros. Si vous êtes propriétaire de plusieurs habitations (2 par exemple) et que vous y faites réaliser des travaux de sécurisation, vo...

Depuis l'année de revenus 2007, vous bénéficiez déjà d'une réduction d'impôts lorsque vous sécurisez votre habitation contre le vol et/ou l'incendie. Cette réduction d'impôts est égale à 50 % des dépenses consenties pour la sécurisation de votre logement, avec un maximum par habitation et par an. Pour l'année de revenus 2009, ce plafond est fixé à 690 euros. Si vous êtes propriétaire de plusieurs habitations (2 par exemple) et que vous y faites réaliser des travaux de sécurisation, vous avez droit à autant de réduction d'impôts (soit 2 x le maximum de 690 euros, si l'on prend le plafond). Les travaux effectués à votre habitation privée doivent toutefois avoir été exécutés par un entrepreneur agréé. De plus, cet entrepreneur agréé doit disposer d'une agréation particulière lui permettant de placer des systèmes de sécurité. Il s'agit entre autres de la livraison et du placement d'éléments de façade qui ralentissent la progression des cambrioleurs comme des vitres anti-effraction, des systèmes de sécurité pour les portes, les fenêtres, les volets, les portes de garage, les dômes vitrés, les soupiraux et les clôtures, des serrures de sécurité, des systèmes de verrouillage, des chaînes que l'on place sur les portes en plus des serrures et des portes blindées. Le fisc a récemment décidé d'également octroyer cette réduction d'impôt aux contribuables qui font installer une porte de garage électrique équipée d'un moteur qui se bloque si l'on essaie de lever manuellement la porte. Il faut bien entendu que la porte de garage soit attenante à votre habitation. Les garages isolés n'entrent donc pas en ligne de compte. La moitié des dépenses consenties pour l'achat de ce moteur sera donc comptabilisée pour votre réduction d'impôts de 50 %. Imaginons que vous avez fait installer une porte de garage automatique par un entrepreneur agréé. Vous avez payé 2 000 euros (TVA comprise) pour le tout. La facture de l'entrepreneur précise que l'installation de la porte a coûté 1 500 euros et que le moteur muni de la sécurité en question a pour sa part coûté 500 euros. Dans ce cas, vous bénéficierez d'une réduction d'impôts de 125 euros (500 euros x 50 % = 250 euros pour la sécurisation x 50 % de réduction d'impôts). Votre réduction d'impôts s'élèvera donc à 25 % de la valeur totale du moteur. Pour être précis, nous ajouterons que la livraison et le placement de la porte de garage ne sont pas concernés par cette réduction d'impôts. JOHAN STEENACKERS