...mais pas ce que je fais: serait-ce devenu la maxime d'Ecolo? J'ai été en effet très surpris d'apprendre que si le particulier s'est vu interdire l'usage d'herbicides ou de pesti...

...mais pas ce que je fais: serait-ce devenu la maxime d'Ecolo? J'ai été en effet très surpris d'apprendre que si le particulier s'est vu interdire l'usage d'herbicides ou de pesticides pour l'entretien de son jardin, la SNCB continue à bénéficier d'une dérogation (lire déjà Le Vif du 11 juillet 2019). La SNCB, dont le ministre de tutelle est l'Ecolo Georges Gilkinet, est propriétaire de milliers de kilomètres carrés et peut donc polluer nos sols sans soucis. A se demander quel est l'objectif de nos gouvernants, et en particulier de ceux venant du mouvement écologiste. Est-ce la rentabilité d'une entreprise publique ou la qualité de nos vies et celles des générations futures? Il semble bien que le deux poids deux mesures soit la règle chez Ecolo/Groen, pour qui le citoyen lambda est le seul à supporter l'effort, effort qui n'est bien sûr pas demandé aux entreprises qu'ils administrent.