Lorsqu'au passage à l'an 2000, la nouvelle monnaie est apparue, chacun parlait des " z'euros " qui allaient bientôt garnir notre portefeuille. Nous serions payés en " n'euros " et pourrions dépenser nos " z'euros " à notre guise. On a alors entendu vingt " z'euros " et cent " z'euros ". La langue française n'est pas simple et les liaisons pas toujours évidentes. D'accord pour quatre-vingts " z'euros " et trois cents " z'euros " mais vingt " z'euros " et cent " z'euros, ça fait mal aux oreilles... C'est peut-être pour cela qu'aujourd'hui, beaucoup ne font plus la liaison. On vous parle de cent " heuros ", de vingt " heuros " alors que cent "t'euros", vingt " t'euros ", c'est quand même logique. Dites-vous cent ans sans liaison ou cent " t'ans " ? Le plus étonnant, c'est d'entendre ces erreurs de liaisons dans les publicités à la radio ou à la télévision. En principe, leur langage devrait respecter les règles de notre langue. Que nenni. Et c'est bien connu, à force de les entendre, on les répète... Si vous faites partie de ceux qui n'appliquent plus la liaison avec euro, soyez logiques avec vous-même. Dites des dizaines de " heuros " et pas des dizaines d'euros, des centaines de " heuros ", des milliers " heuros ". Et au moment des soldes, " C'est la fêtes aux "heuros" " et plus " C'est la fête aux "z'euros" ". Et si l'on se moque de vous, vous l'aurez bien cherché...