La crise dans laquelle vit notre modernité dans une dimension inédite tient au fait qu'elle exalte le mouvement sans ...

La crise dans laquelle vit notre modernité dans une dimension inédite tient au fait qu'elle exalte le mouvement sans fixer un but d'arrivée. Elle engendre la pollution de tout. Le point de départ, c'est la surpopulation avec toutes ses conséquences. Et le point d'arrivée ? Le désir de voir, d'avoir toujours plus... Bouger sans cesse est le plus sûr moyen de ne pas avancer, de nous perdre ! Il faut retrouver l'amour de ce qui est. Retrouver les vraies valeurs qui nous font vivre pour pouvoir perpétuer la vie [...] Apprendre à conjuger davantage le verbe être que le verbe avoir.