Le risque est certes faible, mais vous ne voulez certainement pas périr dans l'incendie de votre maison parce que, engourdi...

Le risque est certes faible, mais vous ne voulez certainement pas périr dans l'incendie de votre maison parce que, engourdi par les somnifères, vous n'avez pas entendu retentir l'alarme incendie ? Avec les somnifères les plus récents, le risque d'une telle tragédie est encore plus faible et les chercheurs tentent actuellement de mettre au point des versions encore plus sûres réduisant moins l'état de veille. Mais mieux vaut quand même en discuter préalablement avec votre médecin.