Comme souvent - non, comme toujours - dans les romans noirs d'Elsa Marpeau, le personnage principal de Son autre mort est une femme, une femme double, d'abord victime, mais qui se révélera aussi bourreau. Ainsi Alex, femme au foyer transparente dans un coin reculé de France, pas vraiment malheureuse, auteure frustrée mais mère et épouse aimante, dont la vie bascule le jour ou l'écrivain Charles Berrier vient passer quelques jours, incognito, dans leur gîte rural. Une nuit, l'écrivain lui saute dessus. La viole. " La peur était si intense qu'Alex se logea dans un coin reculé d'elle-même. " La victime réussit quand même à agripper une pierre. Et à frapper. " Elle sut aussitôt qu'il était mort. " Sa vie ne serait plus jamais la même. Du tout. " Son cerveau se mit à inventer des possibles. Et si... ".
...