A l'heure où la culture et la politique scientifique subissent des restrictions budgétaires, le privé se mobilise. Ainsi, le 11 décembre, le musée...

A l'heure où la culture et la politique scientifique subissent des restrictions budgétaires, le privé se mobilise. Ainsi, le 11 décembre, le musée Horta, à Bruxelles, signera une convention avec le Fonds Baillet Latour, une asbl liée aux empires brassicoles, qui octroie des prix, bourses et allocations de fonds afin de promouvoir diverses actions et recherches dans les domaines de la santé, des sports, de l'environnement et de la culture. Celle-ci accordera au musée 230 000 euros, répartis sur cinq ans, visant à donner vie à l'atelier de l'architecte Victor Horta (photo). Via diverses restaurations, reconstitutions et interventions de supports numériques, le visiteur découvrira le contexte de création du maître bruxellois.