Le nombre de billetteries décroît en Belgique depuis 2015. Selon Febelfin, il y en avait 7 469 en 2019, incluant les automates placés dans et hors les banques, dans les stations de métro,...

Le nombre de billetteries décroît en Belgique depuis 2015. Selon Febelfin, il y en avait 7 469 en 2019, incluant les automates placés dans et hors les banques, dans les stations de métro, les gares et les centres commerciaux (et excepté ceux de bpost). En 2015, il y en avait 8 754. Avec 670 distributeurs par million d'habitants, selon la Banque centrale européenne, notre pays devançait les Pays-Bas (345) mais se situait derrière la France (807), en 2018. Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open VLD) y voit une suite logique au recul de l'utilisation du cash et à la progression des paiements électroniques. On ignore la répartition géographique de ces automates bancaires mais vu que la majorité d'entre eux sont implantés dans une agence, la localisation de celles-ci est un bon indicateur. Et là, on apprend que, fin 2018, 6,6 % des établissements étaient implantés à Bruxelles, 25,1 % en Wallonie et 68,3 % en Flandre.