La décision de faire congeler ses ovules pour plus tard peut être motivée par des considérations personnelles ou médicales. Les femmes atteintes d'un cancer et dont la fertilité risque de se trouver compromise par la chimiothérapie, par exemple, peuvent choisir de se soumettre à cette procédure avant d'entamer le traitement. Chez elles, la congélation d'ovocytes sera aussi intégralement remboursée, ce qui n'est pas le cas pour celles qui y ont recours pour des raisons personnelles : parce qu'elles envisagent d'avoir des enfants mais pas tout de suite, qu'elles n'ont pas encore rencontré l'âme soeur, qu'elles veulent d'abord se concentrer sur leur carrière ou qu'elles ne sont tout simplement pas prêtes.
...