Le ministre bruxellois de la mobilité, Pascal Smet (SP.A) affiche une conviction : " Les navettes autonomes, appelées à remplacer les voitures privées, font partie des modes de déplacement de la prochaine décennie....

Le ministre bruxellois de la mobilité, Pascal Smet (SP.A) affiche une conviction : " Les navettes autonomes, appelées à remplacer les voitures privées, font partie des modes de déplacement de la prochaine décennie. Les technologies sur lesquelles elles reposent impliquent l'émergence d'une concurrence privée qui pourrait être préjudiciable aux modes de transport traditionnels et qu'il convient d'anticiper. " La Stib participera au test d'un véhicule autonome qu'effectuera la RATP (les transports publics parisiens), l'été prochain, à Bruxelles. En parallèle, Bruxelles mène une étude d'opportunité des véhicules autonomes. Pas si vite ! réagit la députée Ecolo Céline Delforge (photo), pour qui " l'encadrement politique doit précéder les expérimentations ". La députée dit craindre pour la mission de service public de la Stib. Pascal Smet persiste : " Nous étudions la pertinence d'une intégration de ce nouveau mode de transport dans l'offre de la Stib. Et cela s'inscrit dans sa mission de service public. Mais il pourrait aussi y avoir concession au privé. "