Les voitures attribuées aux cabinets ministériels, toutes en leasing, varient de marque et de cylindrée. A la faveur d'une question du député Raoul Hedebouw (PTB-PVDA) on apprend qu'en mars dernier, l...

Les voitures attribuées aux cabinets ministériels, toutes en leasing, varient de marque et de cylindrée. A la faveur d'une question du député Raoul Hedebouw (PTB-PVDA) on apprend qu'en mars dernier, les services du vice-Premier Koen Geens (Justice) et de Nathalie Muylle (Emploi), tous deux CD&V, bénéficiaient ensemble de huit véhicules et de quatre chauffeurs. Le plus coûteux : une Audi A8 essence (2 284 euros mensuels). Le duo ministériel utilisait aussi, notamment, deux Mercedes diesel (classes V et GLC) à, respectivement, 1 532 et 1 373 euros, ainsi qu'une Toyota Auris Hybride à 489 euros. Leur collègue de parti, Pieter De Crem (Intérieur, six véhicules, trois chauffeurs), a également opté, entre autres, pour une Audi A8 (2 267 euros) et une Skoda Superb (720 euros). Dans le parc de Philippe De Backer (Open VLD, Agenda numérique, trois véhicules, deux chauffeurs), le véhicule le plus coûteux était, en mars toujours, une BMW 425 (1 419 euros). Et il est le seul à préciser : hors TVA...