Mysogines, les titres des Ordres militaires et civils ? En tout cas en manque criant de touche féminine. Ludivine Dedonder, députée fédérale PS, s'attriste de cette énième en...

Mysogines, les titres des Ordres militaires et civils ? En tout cas en manque criant de touche féminine. Ludivine Dedonder, députée fédérale PS, s'attriste de cette énième entorse à l'égalité des genres et s'en est émue auprès du ministre des Affaires étrangères. Philippe Goffin (MR) peut tout expliquer : la dénomination outrageusement masculine des grades des distinctions honorifiques dans les Ordres nationaux souffre du poids de la tradition historique des grands ordres dynastiques européens. Et un rééquilibrage sera tout sauf simple à opérer : " Certains grades ne doivent pas être féminisés, comme les Palmes et les Médailles, tandis que d'autres s'y prêteraient difficilement, comme, par exemple, ceux de Grand-Croix et Grand-Cordon. " Quoi qu'il en soit, l'affaire est jugée bien trop sensible que pour pouvoir se régler sous un régime d'affaires courantes.