Vous rêvez d'avoir un animal mais vous êtes allergique aux matous ou toutous? Peut-être un compagnon hypoallergénique pourrait-il vous combler sans vous faire renifler... C'est du moins ce que ceux qui les proposent à la vente espèrent vous faire accroire. Les réactions allergiques étant souvent att...

Vous rêvez d'avoir un animal mais vous êtes allergique aux matous ou toutous? Peut-être un compagnon hypoallergénique pourrait-il vous combler sans vous faire renifler... C'est du moins ce que ceux qui les proposent à la vente espèrent vous faire accroire. Les réactions allergiques étant souvent attribuées aux poils semés par les chiens et chats, les races dont la mue est modérée sont parfois mises en avant comme étant moins allergéniques que les autres. D'après les enquêtes réalisées à ce sujet, la majorité des allergiques qui s'étaient laissé séduire par cet argument étaient d'ailleurs plutôt satisfaits de leur animal et rapportaient moins de symptômes. Pourtant, la littérature démontre qu'il n'y a pas moins d'antigènes (les protéines responsables de la réaction allergique) dans les espaces fréquentés par des animaux supposément hypoallergéniques que dans ceux qui abritent un chien ou chat ordinaire. En réalité, l'allergie à la gent canine ou féline n'est pas liée aux poils mais bien aux pellicules qui se détachent de la peau, et qui contiennent la fameuse protéine allergisante. Les maîtres allergiques finissent toutefois souvent par s'habituer aux symptômes au point de ne plus faire le lien avec la présence de leur compagnon à quatre pattes, ce qui pourrait expliquer ce paradoxe...