A propos du déficit " marginal et maîtrisé ", la désinvolture de nos politiciens devient ahurissante. Le ministre-président de la...

A propos du déficit " marginal et maîtrisé ", la désinvolture de nos politiciens devient ahurissante. Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles ( NDLR : Pierre-Yves Jeholet) devrait être rouge de honte, bien que bleu. Evidemment, ce n'est pas de sa faute. " Moi, j'hérite ", se justifie-t-il. C'est d'ailleurs ce que son prédécesseur avait dit et ce que son héritier dira plus tard. Etre ministre-président n'est pas bien compliqué : il suffit de ne rien décider. Du coup, je me dis : pourquoi pas moi la prochaine fois, puisque je ne suis ni spécialiste en déficit marginal et maîtrisé, ni héritier ? J'ai donc toutes mes chances.