En 2010, deux frères, David et Ed Miliband, se disputent la présidence du Parti travailliste britannique. C'est le second, le plus jeune et le plus à gauche, qui remportera cette confrontation inédite. Moins connue est l'histoire des ancêtres de ces deux anciens ministres du gouvernement de Gordon Brown. Elle passe par la Belgiqu...

En 2010, deux frères, David et Ed Miliband, se disputent la présidence du Parti travailliste britannique. C'est le second, le plus jeune et le plus à gauche, qui remportera cette confrontation inédite. Moins connue est l'histoire des ancêtres de ces deux anciens ministres du gouvernement de Gordon Brown. Elle passe par la Belgique et est remarquablement contée par Vincent Vagman et Pierre Muller dans La Famille Miliband. Un demi-siècle dans les tumultes de l'Europe (1). Les arrière-grands-parents de David et Ed vivent près de Varsovie, en Pologne, quand, face à la montée de l'antisémitisme, leurs enfants décident de prendre la route de l'Ouest et de poser leurs valises à Bruxelles, dans cette Belgique encore "accueillante et prometteuse". Quelques années plus tard, "la crise économique s'accompagne d'une certaine désaffection pour la démocratie libérale" et le sinistre engrenage "recherche d'un bouc émissaire - adoption de mesures discriminatoires" s'abat sur les Juifs. Avec la guerre déclenchée par l' Allemagne nazie, la famille Miliband est contrainte de se disperser en Europe. Le grand-père et le père de David et Ed fuient à Londres où le second entre dans la Résistance tandis que leur grand-mère et leur tante sont accueillies par leurs amis Louisa et Maurice Vos dans le village hennuyer de Montignies-lez-Lens. Elles y vivront tout le temps du conflit sous la protection des habitants. Vincent Vagman et Pierre Muller ont voulu faire comprendre au lecteur "combien l'abjection d'un génocide orchestré au plus haut niveau peut se heurter à la dignité simple et humble d'anonymes mus par la seule force de leur humanité". Pari gagné.