Si le courrier électronique est un outil moderne et bienvenu, le courrier papier n'est pas pour autant un archaïsme. Il garde des propriétés où les jeux du temps - celui du parcours comme celui de l'attente - entretiennent des sentiments et des effets spécifiques. D'où sa permanence dans une littérature épistolaire toujours vivace . Tant de choses à vous dire est un roman à quatre mains. Pas seulement celles des personnages mais aussi celles des auteurs, Anne-Claire Cornet ...

Si le courrier électronique est un outil moderne et bienvenu, le courrier papier n'est pas pour autant un archaïsme. Il garde des propriétés où les jeux du temps - celui du parcours comme celui de l'attente - entretiennent des sentiments et des effets spécifiques. D'où sa permanence dans une littérature épistolaire toujours vivace . Tant de choses à vous dire est un roman à quatre mains. Pas seulement celles des personnages mais aussi celles des auteurs, Anne-Claire Cornet et Pierre Mainguet, qui ont construit " en vrai " ce " courrier du c£ur " (au sens strict) entre Jeanne et Martial. Elle, vieille dame en convalescence dans un home. Lui, infirmier, près de quarante ans plus jeune et fasciné par cette patiente sourde, au point d'échanger avec elle un courrier pendant une quinzaine de mois et même lors de son séjour dans un pays sorti de la sale guerre des Balkans. Echanges de plus en plus intimes et affectueux au fil des jours. Ils y dévoilent mutuellement leur vie, leur passé et les blessures qui les ont affectés. Avec ce juste dosage de pudeur et d'abandon, de franchise et de délicatesse que les auteurs ont réussi à entretenir tout au long du parcours. Pour conclure sur un épilogue imprévisible et qui, à sa manière, livre les clés de la fascination pour la création romanesque. Correspondance, aussi, avec Frère d'Egypte, de Xavier Milan, responsable de la communication au musée du Louvre. Mais correspondance à sens unique : Emmanuel devait visiter l'Egypte avec Alexandre, son frère jumeau hospitalisé après un accident de la route. Il part seul, mais habité par la forte présence mentale de ce frère auquel il fait partager le voyage par courrier interposé. Ce qui légitime un récit minutieux - parfois trop - de ses faits et gestes comme des visites dans les hauts lieux traditionnels de l'Egypte antique. Menu classique heureusement relevé par le contact humain et souvent pittoresque avec les habitants du cru, par d'inattendues résurgences des rituels antiques, par une rencontre sensible avec un ancien chancelier allemand ou encore par une flambée de passion vécue avec une touriste française. Récit généreux, éclairé par les rapports fusionnels de la gémellité, et qui restera finalement " poste restante ", si l'on veut bien appliquer à la mort ce terme parfois nimbé de désillusions et de mélancolieà Tant de choses à vous dire, par Anne-Claire Cornet et Pierre Mainguet. Luce Wilquin, 206 p. Frère d'Égypte, par Xavier Milan. Fizzi, 270 p.