En matière de placements, le premier conseil est souvent de diversifier ses positions. Ce qui devient mission impossible avec un capital rédui...

En matière de placements, le premier conseil est souvent de diversifier ses positions. Ce qui devient mission impossible avec un capital réduit sachant qu'il faut multiplier les investissements en actions et que certaines obligations exigent un placement minimal de 100 000 euros. La solution réside dans les fonds de placement. Le gérant chargé d'investir les capitaux mis en commun accumule plusieurs dizaines, voire centaines de positions - surtout dans le cas des fonds de fonds, soit un fonds investissant lui-même dans d'autres fonds. Jacques Berghmans (TreeTop) épingle par ailleurs que les fonds sont fiscalement attractifs, bénéficiant d'une exonération de précompte mobilier sur les dividendes perçus.