Raphaël Delpard est athée, précise-t-il. Mais son sang n'a fait qu'un tour quand il a visionné une vidéo amateur montrant un mariage chrétien célébré dans une cave, par sécurité. La scène se déroulait en Algérie, en 2002. Depuis ce jour, il a parcouru la planète et pris des risques considérables pour rencontrer clandestinement les chrétiens victimes de persécutions. Son constat est alarmant. Une cinquantaine de pays sont hostiles aux chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants, évangélistes), voire mortels pour eux.
...

Raphaël Delpard est athée, précise-t-il. Mais son sang n'a fait qu'un tour quand il a visionné une vidéo amateur montrant un mariage chrétien célébré dans une cave, par sécurité. La scène se déroulait en Algérie, en 2002. Depuis ce jour, il a parcouru la planète et pris des risques considérables pour rencontrer clandestinement les chrétiens victimes de persécutions. Son constat est alarmant. Une cinquantaine de pays sont hostiles aux chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants, évangélistes), voire mortels pour eux. Dans le top ten 2008 du classement établi par l'auteur par ordre d'insécurité, figurent la Corée du Nord (un quart de la communauté chrétienne se meurt dans les bagnes de Kim Jong-il), l'Arabie saoudite, l'Iran, les Maldives, le Bhoutan (le bouddhisme y est religion d'Etat), le Yémen, l'Afghanistan, le Laos (communiste), l'Ouzbékistan et la Chine (communiste). En dehors de l'extrémisme hindou et des régimes communistes qui traquent toute forme de religion, les pays les plus hostiles ont pour trait commun l'islam, qui inspire leur législation, en particulier là où la culture chrétienne a ou avait une implantation doublement millénaire (Irak, Territoires palestiniens, Liban, Egypte..). " Sans les Arabes chrétiens travaillant dans l'ombre, jamais la cause palestinienne n'aurait eu d'écho dans le monde, rappelle amèrement Raphaël Delpard. Et pourtant ! En 1974, Bethléem comptait encore 62 % de chrétiens, il n'en reste plus que 1 %. C'est un véritable ethnocide qui se déroule sous nos yeux sans que personne réagisse, ou si peu. " En Egypte, les Coptes, dont le nom est la forme ancienne d' " Egyptiens ", sont dans une situation tellement critique (attaques d'églises, enlèvement de mineures, discriminations) qu'ils quittent le pays en masse : 25 000 personnes par an, d'après l'auteur. Ces exilés, auxquels on ne peut pas reprocher leur passé " colonial ", ne nourrissent plus la moindre illusion sur la capacité des autorités égyptiennes à les protéger du radicalisme musulman. Au Soudan comme en Erythrée, le viol est pratiqué comme une arme de guerre pour démoraliser les familles, les obliger à plier bagage ou abjurer leur foi. " L'islam est la religion de 1, 3 milliard d'individus, relève Delpard. Seuls 15 % d'entre eux sont des extrémistes, mais cela fait quand même un paquet de personnes ! Et j'attends toujours des musulmans modérés qu'ils retiennent le bras qui va s'abattre sur un pauvre chrétien... "Les instances internationales comme les Nations unies ou le Conseil de l'Europe sont au courant de ce harcèlement antichrétien. Le 15 novembre 2007, le Parlement européen a d'ailleurs adopté une résolution en faveur des chrétiens d'Orient. Mais, à titre individuel, beaucoup d'Etats occidentaux, pourtant grands défenseurs des droits de l'homme, hésitent à se mouiller. " En décembre dernier, la France a accueilli 500 réfugiés irakiens de confession chrétienne ; quelque 600 autres doivent encore arriver. Mais notre ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a quasiment passé cet événement sous silence, pour ne pas gêner la politique arabe de la France ", s'indigne Delpard. Qui poursuit : " Les souffrances des chrétiens dans le monde doivent devenir un sujet politique. C'est très bien de réciter des prières pour leur salut. Mais je crois qu'il faut monter des dossiers, déposer des plaintes et se placer sur le plan du droit international pour obtenir de pays qui, très souvent, ont ratifié la Charte de la déclaration universelle des droits de l'homme, qu'ils respectent la liberté d'opinion et de croyance de leurs citoyens. "La Persécution des chrétiens aujourd'hui dans le monde, Raphaël Delpard, Michel Lafon. Lire aussi : Ces chrétiens qu'on assassine, par René Guitton, Flammarion. Marie-Cécile Royen