Les châtaignes font partie du groupe des noix : elles sont formées d'une graine entourée d'une coque dure, quoique moins dure que celle des noix, des noisettes, des amandes, etc. Elles se composent pour plus de la moitié de glucides1 et de seulement 2 à 3% de graisse, dont quelques omégas 3 et 6. Elles ne contiennent que 3 à 4% de protéines et sont riches en magnésium, phosphore et potassium ainsi qu'en vitamine C (les seules parmi les noix). Les fruits frais sont également riches en polyphénols.

Atouts culinaires

Les châtaignes comestibles ont un goût sucré raffiné. Elles peuvent être croquées crues, mais grillées, elles répandent un arôme délicieux et constituent un excellent en-cas chaud lors de soirées automnales. En Italie, elles sont moulues en farine pour le pain ou un gâteau appelé castagnaccio.

Griller ou poêler des châtaignes est un jeu d'enfant. Nettoyez-les avec un linge humide et entaillez-les en formant une croix avec un couteau aiguisé pour éviter qu'elles n'éclatent. Étendez-les sur une plaque du four et failles-les griller de 20 à 30 minutes dans un four préchauffé (200 degrés). Secouez-les de temps en temps et mangez-les chaudes. Les éplucher s'avère parfois très difficile lorsqu'elles ont refroidi. Les châtaignes grillées sont délicieuses dans des salades ou comme accompagnement.

En automne, la saison des châtaignes fraîches dure deux mois tout au plus. Mais il est très agréable de les récolter soi-même dans un bois ou un parc !

Références ? www.BODYTALK.be

Ne vous trompez pas

Attention, nous parlons ici de la châtaigne comestible, la Castanea sativa (photo ci-contre). On la reconnait à son côté saillant hérissé d'une petite touffe sur la queue (la torche). à ne pas confondre avec le marron (graine toxique de l'Aesculus hippocastanum du maronnier d'Inde que nous connaissons), plus rond et exempt de touffe.