FAUX

La production de certains vaccins nécessite la mise en culture du virus, notamment pour ceux qui reposent sur une forme atténuée du virus ou sur des parties de celui-ci. Il ar...

La production de certains vaccins nécessite la mise en culture du virus, notamment pour ceux qui reposent sur une forme atténuée du virus ou sur des parties de celui-ci. Il arrive que cette culture se fasse sur des lignées de cellules humaines, qui constituent un environnement optimal pour la multiplication du pathogène. Certaines de ces lignées cellulaires ont été développées dans les années 1960 à l'aide de cellules provenant de tissus foetaux légués à la science avec l'accord des parents après un avortement légal. Elles ont été multipliées en laboratoire et continuent aujourd'hui encore à être cultivées à des fins médicales. Lors de la production des vaccins, elles sont séparées du produit fini par un processus de purification intensif. S'il n'est pas impossible que le vaccin en contienne de minuscules fragments, ceci n'a jamais provoqué de problèmes de santé.