ÉMOTION

Le Plongeon
...

Le PlongeonPar Séverine Vidal et Victor Pinel, Grand Angle, 80 p.Cette fois, Yvonne, 80 ans, n'a plus le choix: elle doit quitter sa grande maison pour rejoindre un Ehpad, ces "établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes" devenus tristement célèbres avec la pandémie de Covid. Un sujet lourd donc, qui n'hésite pas à regarder la vieillesse en face, mais dont la scénariste tire pourtant un feel good book rempli autant d'espoirs - Yvonne va s'offrir un dernier voyage, et une dernière love story - que de rides ou d'expériences proches du vécu: Séverine Vidal a mené de nombreux ateliers d'écriture dans les Ehpad de France. Ne m'oublie pasPar Alix Garin, Le Lombard, 220 p.Une des vraies bonnes surprises de ce début d'année: alors que l'on craignait un récit à la fois larmoyant et trop léger à l'image du trait de l'autrice qui ne s'encombre pas trop de décors, on est tombé sous le charme de ce Ne m'oublie pas paradoxalement très dense, souvent bouleversant et très contemporain dans son style et sa manière. Alix Garin pose un regard profond et empathique sur les victimes de la maladie d'Alzheimer sans en faire le sujet vraiment central de ce roman graphique qui frise parfois l'autofiction et dont on sort sans pouvoir oublier, effectivement, la grand-mère de Clémence. Monsieur VadimPar Gihef et Morgann Tanco, Grand Angle, 56 p.Autre ambiance dans cette nouvelle minisérie en deux tomes que l'on doit au Belge Gihef et au Français Morgann Tanco, lesquels revisitent le thriller d'action et de divertissement en lui ajoutant quelques rhumatismes: pour se sortir de la misère, un légionnaire retraité reprend du service pour le caïd du coin ; un vieillard grabataire qui va s'avérer être une arme redoutable! Un peu comme si on regardait Rambo 14 ou John Wick 28, servi par un dessin très dynamique et des dialogues dignes des Tontons Flingueurs. Dans le genre, une réussite. Les Vieux Fourneaux T6Par Wilfrid Lupano et Paul Cauuet, Dargaud, 56 p.A tout seigneur tout honneur: Pierrot, Mimile et Antoine ont fait beaucoup dans ce changement de regard que la BD pose désormais sur ses aînés. Le succès insolent et a priori improbable de ce trio de bras flasques et cassés - un demi-million d'albums écoulés deux ans après son lancement - a donné d'évidence bien des idées à d'autres. Dans ces cas-là, il faut toujours privilégier l'original aux copies et donc ne pas bouder ce sixième opus baptisé L'Oreille bouchée et dans lequel Mimile invite Pierrot et Antoine au fin fond de la forêt de Guyane! Il y fera chaud sous les Marcel.