Les personnes qui écoutent de la musique avant, pendant et après une intervention chirurgicale ont besoin de moins d'antidouleurs (analgésiques) après la chirurgie. C'est ...

Les personnes qui écoutent de la musique avant, pendant et après une intervention chirurgicale ont besoin de moins d'antidouleurs (analgésiques) après la chirurgie. C'est la conclusion d'une importante et récente étude de la littérature impliquant 5000 patients1. On ne connait pas encore les mécanismes impliqués, mais la douleur, l'anxiété et le stress sont clairement réduits. Toutes les personnes opérées reçoivent rapidement des analgésiques, généralement des opioïdes, c'est-à-dire des dérivés de morphine. Ces médicaments présentent des effets secondaires et peuvent devenir rapidement addictifs. On comprend donc que réduire la dose d'analgésiques ne peut présenter que des avantages...